724 Rue Principale, Piedmont – J0R 1K0 Canada – Tél. : 450-227-2302
7 rue John F. Kennedy Local 2, Saint-Jérôme – J7Y 4B4 – Tél. : 450-990-0073
352 Rue Magloire Gosselin, Mont-Tremblant – J8E 2R3 – Tél. : 819-717-1353

La qualité d'eau lors de l'achat/vente de votre maison


L’eau, source de vie indispensable, nous assure une excellente qualité de vie lorsqu’elle est présente et impeccable. Mais que se passe-t-il lorsque celle-ci n’est pas potable, qu’elle tache ou qu’elle est carrément inexistante? Trop souvent, les gens découvrent ces mauvaises nouvelles lors de l’achat de leur maison. Il est donc important de prendre certaines mesures afin d’éviter que le rêve d’une nouvelle maison ne tourne pas en cauchemar. Bien sur, si la maison s’approvisionne directement par l’aqueduc de la municipalité, une inspection n’est pas nécessaire, mais pour toutes les autres, l’inspection de la qualité et de la quantité d’eau devrait être une priorité.

Lorsqu’on achète une maison on doit s’informer sur le type d’alimentation en eau et de tester la capacité de celle-ci. Si l’eau provient d’un lac ou d’une rivière, il est peu probable qu’un manque d’eau survient. Par contre la qualité de l’eau peut laisser à désirer. Si votre propriété s’alimente à l’aide d’un puits artésien ou d’un puits de surface, vous devez le tester. Un simple test de pompage suffit pour évaluer la réserve et le débit à l’heure qui entre dans votre puits. Puisque les besoins en eau sont différents pour chacun, il est préférable d’inclure dans l’offre d’achat, une clause qui protège l’acheteur contre l’éventuelle possibilité d’un débit insuffisant. « Que la qualité et la quantité soient à la satisfaction de l’acheteur. » Voici une phrase clé qui peut vous éviter bien des soucis.

De plus, il faut reconnaître les différences entre un puits de surface et un puits artésien. Le puits de surface est alimenté par la nappe phréatique et est généralement constitué d’anneaux de ciment ou de pierres superposées. Le diamètre varie généralement entre 30 à 60 pouces et présente une profondeur ne dépassant pas 30 pieds. Par contre cette faible profondeur augmente les risques de contamination. Celle-ci pénètre plus facilement la nappe phréatique se qui rend souvent l’eau non potable. Le puits de surface, collateur des eaux environnantes, est aussi plus souvent tributaire des conditions climatiques, donc plus à risque d’assèchement.

Un puits artésien est un ouvrage destiné à capter les eaux souterraines, généralement captives dans le roc, sous la nappe phréatique. Elle est généralement située à plus de 50 pieds de profondeur et peu atteindre des profondeurs allant jusqu’à 1000 pieds. Le puits artésien est généralement fiable et stable toute au long de sa vie. La quantité d’eau ne change pratiquement jamais et il est moins vulnérable à la contamination bactérienne.

Depuis 2002, il existe un règlement sur le captage des eaux souterraines (Q-2, r.6), qui aide à protéger ces nappes d’eau.

Lors de l’achat de maison, la plupart des institutions bancaires exigeront une analyse bactériologique qui prouve que l’eau de la propriété est potable. Trop souvent, les résultats ne sont pas conformes et engendrent des problèmes de rectification de dernières minutes qui ne plait à aucune des parties. Il est donc important de faire analyser l’eau à l’avance afin de pouvoir agir rapidement. De plus, l’eau peut contenir une teneur en minéraux élevée, très souvent désagréable et dommageable pour la propriété. Il est conseillé d’ajouter une analyse physicochimique qui vous informera sur la teneur en minéraux de l’eau. Si toutefois les analyses sont non conformes, vérifiez la source de contamination et apportez les correctifs si possible. Ensuite refaire les analyses afin de vérifier que tout est conforme à nouveau. Il est essentiel de comprendre que la désinfection à l’eau de Javel est que temporaire et que si la source de contamination n’est pas rectifiée, l’infiltration de contaminant risque de revenir aussitôt. Sinon quoi, il faudra procéder à l’installation de traitement d’eau selon la problématique rencontrée. Le système de désinfection par rayons ultraviolets, communément appelé UV, est le système le plus utilisé et le plus simple pour rectifier la non-conformité de l’eau au niveau bactériologique. Néanmoins, il existe d’autre type de système pour résoudre ce problème tel que l’ozonateur, l’injection de chlore, l’osmose inversé et plus encore. Au niveau physicochimique, les appareils pour améliorer les minéraux varient selon les paramètres rencontrés. Plusieurs types d’appareils comme l’adoucisseur, le correcteur de PH, le sable vert, les filtres catalysant ou autres sont des exemples courant d’appareils utilisés pour rectifier les problèmes. Il faut donc de consulter un spécialiste du domaine afin de bien vous diriger vers le traitement le plus adéquat.

Pour une construction neuve, il est difficile d’évaluer les coûts exactes d’un puits puisque la profondeur et la qualité de l’eau divers selon la région. Tout comme les traitements de l’eau, il est recommandé de demander l’avis d’un spécialiste afin d’établir un budget suffisant pour les travaux.

En conclusion, l’eau est une science complexe qui mérite que l’on vérifie régulièrement pour la santé de chacun.